MEUTE EAGLE

Effectifs de la meute
Missions de la meute
recherche membres



 

 :: Terres de Raja'ah :: Territoire Libre :: Jetée Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Quand le soleil se couche. | SOLO
avatar
Age : 17
Date d'arrivée : 08/10/2018
Messages : 21
Expérience : 119

Identité
SOUVENIRS:
0/0  (0/0)
Solitaire
Ven 19 Oct - 21:14
Voir le profil de l'utilisateur
Quand le soleil se couche.
feat. Chulyen

Facette 2.


Il avait passé la matinée à errer sur les territoires libres, traînant presque sa carcasse. Chulyen avait plus était obnubilé à savoir si il n'était pas suivi que par sa propre survie. Enfin, il fallait dire qu'en ce jour, il avait fait une rencontre étrange. Un loup était venu à sa rencontre, le suppliant de l'aider. Pour quoi, il ne savait pas, et il ne le saurait sûrement jamais. Le solitaire avait fuis aussi vite qu'il avait pu. Peut-être m'a-t-il suivit ? Que me voulait-il donc ?
Ses pattes le guidèrent jusqu'à la jetée. Le soleil commençait à se coucher, et il y régnait une ambiance étrange. Aux aguets, en hypervigilance, le loup vérifia qu'aucun animal de son espèce ne se trouvait dans les parages. Personne. Ouf. Voilà longtemps qu'il ne s'était pas essayé à la pêche. En réalité, il n'avait essayé qu'une fois, lors de son arrivée sur ces Terres. Il avait vite abandonné. C'était beaucoup trop compliqué. Mais la faim parlait à sa place, et il fallait vite qu'il rassasie son estomac qui criait famine.
Alors Chuly s'approcha de l'eau, et scruta. Le mouvement de l'eau paraissait être comme une berceuse. Alors, durant un moment, il se perdit dans ses pensées. Que c'est beau... C'était rare, ces moments où il ne faisait attention à rien de ce qui se trouvait autour de lui. Mais c'était également un moment de changement.

Facette 1.


Chulyen secoua la tête.
"-Mais qu'est-ce que je fiche moi ? Et ce satané ventre qui n'arrête pas de faire du bruit ! Vite que je trouve un poisson, j'en ai l'eau à la bouche." dit-il en se léchant les babines.
Plusieurs changements de facette s'étaient produit depuis son arrivée. Sous celle-ci, il s'était essayé plusieurs fois, et était même devenu habile. Alors, lorsqu'il vit une forme onduler sous le drap transparent, le solitaire plongea rapidement sa patte dans l'eau, et en ressortit aussitôt un beau poisson, qu'il tua d'un coup de croc rapide.
"-Tu ne m'as pas échappé. Tu ne pouvais pas de toute façon." dit-il en riant sarcastiquement.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 17
Date d'arrivée : 08/10/2018
Messages : 21
Expérience : 119

Identité
SOUVENIRS:
0/0  (0/0)
Solitaire
Sam 20 Oct - 19:37
Voir le profil de l'utilisateur
Quand le soleil se couche.
feat. Chulyen

Facette 1.


Le solitaire regarda son poisson, se léchant les babines. Non, je vais essayer d'attraper autre chose pour varier un peu mon menu. Alors il attrapa l'animal désormais inerte, et s'éloigna un peu de la jetée, en quête d'une nouvelle proie. C'était probablement le meilleur endroit pour chasser. Ce point d'eau attirait beaucoup d'animaux. Il allait pouvoir bien se remplir la pense. Le loup creusa un petit trou, et y déposa son poisson délicatement. Chuly viendrait le chercher plus tard.
Levant la tête, il huma attentivement l'air, à la recherche d'une effluve qui lui mettrait l'eau à la bouche. Il marchait en même temps, en prenant soin de ne pas faire trop de bruit. Il aurait été bien trop dommage que sa proie le repère avant son arrivée. Son ventre ne pourrait alors pas être rempli convenablement. Le loup crème tourna en rond durant un moment avant que son sens olfactif soit attiré par le fumet d'un petit rongeur, probablement un campagnol. Bizarre qu'il soit là. Tant pis, c'était la destinée. Un rongeur perdu et un estomac à la recherche de quoi manger. Chulyen évalua à peu près l'endroit où il devait se trouver, puis il s'y dirigea doucement. Il devait faire attention à l'endroit où il posait ses pattes, car beaucoup d'obstacles susceptibles de faire du bruit se trouvaient sur sa route. Embêtant. De toute façon, il ne pourra pas m'échapper. Je suis bien trop rapide pour lui. Le sourire aux babines, aux aguets, il ne se trouvait désormais qu'à quelques queues de loup du fameux rongeur. Un campagnol, comme il l'avait deviné. Un petit rongeur égaré ne pourrait lui résister. Même si ce terrain n'était pas son terrain de jeu, même s'il ne le connaissait pas par cœur, il y arriverait. Chulyen ne loupait jamais sa proie.  
D'un bond gracieux, il atterrit sur sa proie tel un tigre, et, d'un coup de croc, il lui ôta la vie. De nouveau, il ria sarcastiquement.
"-Beaucoup trop facile ! Tu aurai au moins pu essayer de t'échapper... Ma foi, c'est que cela devait se passer ainsi, ou alors je possède un trop grand talent en chasse..." se demanda-t-il à lui même avant d'afficher un sourire sournois sur son visage.
Sans plus attendre, il retourna à l'endroit où il avait enterré son poisson, en trottinant. Le soleil commençait à se coucher, il était temps pour lui de se trouver un petit endroit où il pourrait dormir cette nuit-là. Le solitaire prit tant bien que mal les deux animaux entre ses crocs, et regarda autour de lui. Il allait être dur de trouver un refuge convenable. Ma foi, je ferai bien avec ce que je trouve. Est-ce que j'ai le choix ? Non. Bien que mon illustre personne mériterait une petite tanière plus que convenable... Il avait faim, il avait trouvé de quoi manger, et, désormais, c'était le principal. Chulyen allait pouvoir bien dormir, normalement.


Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: