S'il faut mourir, autant vivre à en crever. ft Leçon de Ténèbres
Dim 13 Jan - 22:24
Sorren
122
102
21/10/2018

Identité
Santé: Très bonne
Positionnement: Inexistant
Beta Swallow
Sorren était épuisé, fatigué, à bout de nerf. Son monde venait de s’écrouler à ses pieds. Son cœur s’était brisé. La plaie était béante. C’était frais dans sa tête. Depuis quelques jours il n’avait pas fermé l’œil. Le bêta était épuisé, sans cesse il se passé les images de la rencontre avec Silent Requiem. Ses mots résonnaient en lui sonne un glas. Il avait fui l’agitation de la meute. Fuit. Il n’arrivait plus a agir normalement. Il aurait voulu parler à Horus, mais il avait peur d’exposer ses problèmes. Il se sentait si mal.

Brisé, il ne faisait plus que se morfondre. Il était devenu froid et agressif. Jamais en trois ans il ne s’était senti comme ça. Toute la joie de vivre qu’il pouvait avoir en lui avait disparu peu à peu. Il n’avait plus aucune patience. Il se sentait incapable de rebondir après ça. Il venait de perdre une fille. Si elle n’était pas morte, elle lui avait laissé l’amer sensation que c’était tout comme. Il aurait voulu lui courir après, se faire pardonner. Des jours durant, il s’était maudit, maudit d’être parti, d’avoir fui. Encore ? Il avait un si mauvais père ? Avait-il été un bourreau ? Ou encore un tyran ? Il se posait tant de questions. Il avait tant d’interrogation. Des flash du passé lui été revenu récemment. Pourquoi maintenant ? Pourquoi en trois ans, cela devait-être maintenant ? Sorren ne savait plus s’il avait envie de savoir. S’il supporterait de savoir.

Le corps lourd, le cœur piétiné, il avait quitté le camp en pleine nuit, alors qu’il neigeait, la lune était haute dans le ciel et assez lumineuse pour guider ses pas vers la jetée. Vers le lieu de crime. Peut-être que revenir là-bas apaiserait ses crises nocturnes. Alors il avait couru, se vider la tête, courir à en avoir mal aux pâtes. Jamais il n’était arrivé si vite à la jetée. Il respirait fort. Ses poumons lui brulaient. Le froid l’avait esquinté un peu. Mais il était loin de tout individus. Seules les mouettes continuaient de faire du bruit, Sûrement réveillées par son entrée au grand galop.

Il espérait passer du bon temps ici. Si le destin pouvait le laisser en paix un peu, il ne râlerait pas. Non, vraiment pas. Le vieux loup avait besoin d’un peu de calme. Juste du calme. Faire la paix avec cette tempête qui rugissait douloureusement en lui. Tout était douloureux ces derniers jours. Même vivre.


Re: S'il faut mourir, autant vivre à en crever. ft Leçon de Ténèbres
Mar 15 Jan - 21:40
Leçon de Ténèbres
69
292
16/10/2018

Identité
Santé: Très bonne
Positionnement: Inexistant
Solitaire
L’astre régnait en maître sur un monde éteint. Il faisait nuit, la neige s’abattait rudement sur ce monde de glace et tout semblait être mort pour l’éternité. Pas la moindre végétation n’avait réussi à survivre à cette enfers et dans la pénombre, il ne semblait plus y avoir la moindre âme qui vive. C’était comme si, subitement, le monde n’avait plus la même prestance, la même importance. Et dans ce sinistre tableau que nul ne semblait à même de concevoir, un être pourtant régnait en maitre. Dieu des ombres, monstre de la nuit, cauchemar des plus jeunes ; Leçon de Ténèbres avançait lentement, tel La Mort elle-même. Lentement, comme s’il attendait l’heure de la fin, il progressait dans cette tempête des éléments. Lui ne craignait pas le froid, il ne craignait pas la fin, tout simplement parce qu’il s’était séparé de tout cela depuis bien longtemps. Et s’il commençait à dépérir, alors il n’hésiterait pas à dévorer l’un de ses congénère pour survivre. Car il était plus important que les autres et se devait de rester en vie.

Bientôt, l’odeur d’un Swallow éveilla ses sens. Cette meute, il l’a connaissait bien pour s’être réveillé sur leurs terres après sa perte de souvenir. Il se souvenait notamment de l’alléchante Raev dont il avait observé les formes avec gourmandise en se demandant si son sang aurait la douceur acre de son esprit. Mais il l’avait épargné et ce n’était pas elle qui avait pénétré les terres des solitaires.

Car il n’y avait plus de terres neutres. A ses yeux, ces dernières appartenaient désormais aux solitaires et les meutes n’avaient plus rien à faire par ici. Il était exécré de constater qu’ils venaient encore chasser ici et refusait que les choses demeurent ainsi encore très longtemps.

Excité à l’idée de s’amuser quelque peu, il dévia de sa trajectoire initiale pour finalement se rendre à la Jetée. Très vite, il le discerna dans le noir, le loup gris qui semblait en proie à des tourments intérieurs. Il est faible, mange-le. Non, pas tout de suite. Avant, il comptait bien jouer un peu. Juste pour s’amuser. Alors, le pas lent et lourd, le regard fou et la bave menaçant d’apparaitre, il approcha du Swallow. « Je vais te croquer petit poucet. »



Leçon de Ténèbres dévore des âmes en #990000
Merci Kaala   heart2 heart2
Re: S'il faut mourir, autant vivre à en crever. ft Leçon de Ténèbres
Mar 15 Jan - 22:30
Sorren
122
102
21/10/2018

Identité
Santé: Très bonne
Positionnement: Inexistant
Beta Swallow
Il essayait de rassembler ses esprits, redevenir le loup lucide qu’il était, le loup calme et équilibré qu’il pouvait être. Mais non, rien n’y faisait, pas même le froid qu’il fouettait son visage. Difficilement, il s’ébroua, ne cherchant pas à partir d’ici. Il ne pouvait pas rentrer dans cet état. Il n’était pas apte à s’acquitter des tâches que pourrait lui confier son alpha, ou même diriger les autres pour quoique ce soit. Il était purement et simplement inutile pour le moment.

La morsure du froid était de plus en plus violente, mais il se refusait à bouger. Il voulait juste disparaitre un moment, se faire petit, ou bien s’endormir, longtemps et se réveiller en comprenant que tout cela n’était qu’une vulgaire mascarade. Il tremblait de froid. Mais il se refusait toujours de bouger. Mais quelqu’un vint à perturber ses plan de moine. Dans un sursaut, un loup s’était approché dans son dos. Il ne l’avait pas senti, le sens du vent de lui permettait pas de sentir qui que ce soit qui venait dans cette direction.
Alors, lentement, mais sûrement, il se retourna, la faible odeur du solitaire lui titilla le nez. Il gronda. D’après son attitude, cette rencontre ne présageait rien de bon, par prudence, il fit un pas ou deux en arrière. Pris le temps de le regarder. De l’analyser. Tout de son attitude inciter à la violence. Rien n’était plus agressif que son regard.
Petit poucet ? Petit poucet ! Mais pour qu’il il se prenait lui ? Il voulait quoi ? Un souffre-douleur ? Un jouet ? Dommage, il n’était pas tombé sur le bon loup, ni sur le bon jour. Il remonta les babines et se mit à grogner « Tu ferais mieux de montrer un peu de respect à tes aînés, solitaire ! Au lieu de prendre les autres pour tes jouets. »

Si l’idée d’un combat ne l’enchanté guère, ça aurait au moins comme effet bénéfique de le calmer et de le divertir quelque peu. S’il n’était pas le plus en forme. Sorren savait qu’il avait toute ses chances.


Re: S'il faut mourir, autant vivre à en crever. ft Leçon de Ténèbres
Mer 16 Jan - 11:17
Leçon de Ténèbres
69
292
16/10/2018

Identité
Santé: Très bonne
Positionnement: Inexistant
Solitaire
L’autre sembla surprit de sa présence pendant un instant, comme s’il ne l’avait pas remarqué. Mais il n’y avait rien d’étonnant à cela, les loups des meutes étaient tellement persuadés d’être l’excellence même qu’ils se reposaient constamment sur leurs faibles compétences sans jamais chercher à les améliorer. Et plus le temps passait, plus ils devenaient stupides et empotés. Ce loup gris en était le parfait exemple. « Tu ferais mieux de montrer un peu de respect à tes aînés, solitaire ! Au lieu de prendre les autres pour tes jouets. ».

Pour toute réponse, Leçon de Ténèbres éclata d’un rire franc mais sadique. Avec lui, les dernières mouettes se firent discrètes, comme si elles avaient perçu là l’âme même du diable. Puis, lorsqu’il se calma enfin, le grand loup sombre se remit à marcher, tournant méthodiquement autour de l’autre qui serait bientôt son quatre heure. Il t’a traité de solitaire car comme les autres loups, il te considère comme un pariat. Exactement. C’était ses propres mots qui trahissaient sa haine de ceux qui n’ont pas de meute. C’était à cause de loups comme lui que Leçon de Ténèbres devait se battre pour la liberté des solitaires. « Tu sembles bien en colère petit poucet… Dis-moi, Raev rêve-t-elle encore de mes crocs ? Elle me manque, elle et sa douce odeur… » Il ricana sombrement alors qu’il continuait sa marche funeste autour du loup gris. Sa poitrine gronda légèrement. Bientôt, il le mangerait.



Leçon de Ténèbres dévore des âmes en #990000
Merci Kaala   heart2 heart2
Re: S'il faut mourir, autant vivre à en crever. ft Leçon de Ténèbres
Mer 16 Jan - 22:17
Sorren
122
102
21/10/2018

Identité
Santé: Très bonne
Positionnement: Inexistant
Beta Swallow
Sorren était rarement aussi irrespectueux. Rarement. Pour ne pas dire jamais. Mais ce loup, ce loup… Il ne lui inspirait rien de bon. Rien d’amical, rien de positif. Il ne dégageait que de la haine et de la violence. Il avait ce je-ne-sais-quoi qui donnait envie à Sorren de le déchirer en deux. A moins que ce ne soit sa propre colère qui gonfle à la vue du loup.

L’autre éclata de rire. Le silence se fit pesant. Tout s’était tu au même instant. Tout. Seul le vent semblait vouloir continuer sa musique. Mais les animaux étaient partis se cacher. Sorren restait posément devant lui. Il savait ce qu’il faisait, là, à tourner autour de lui. A le regarder, cherchant méthodiquement un point d’attaque, ou même un point faible. Il était sûr de lui. Le vieux loup avait confiance à ses compétences. Il savait que l’autre brûlait d’impatience de le faire en civet. D’en faire son repas du jour. Mais Sorren ne se laisserait pas faire. Il aurait une belle surprise.

Mais, la suite le fit sortir de ses gonds d’une manière qu’il n’attendait pas. Le beta, bien qu’il ne fût pas proche de toute la meute, la considérait autant que possible comme sa famille. Et savoir qu’un de ses membres avait croiser la route de ce sordide loup le retournait un peu plus. Il gronda plus fort. Tout son être entier vibrait d’une haine grandissante pour le solitaire ; « Ne t’avise plus jamais de t’approcher des membres de ma meute, ni même de penser à eux. Ja-mais. » Sorren détacha froidement chacune de ces paroles. Il voyait déjà la suite arriver. Le corps tendu, les muscles bandés, il était prêt à tout.


Re: S'il faut mourir, autant vivre à en crever. ft Leçon de Ténèbres
Jeu 17 Jan - 13:19
Leçon de Ténèbres
69
292
16/10/2018

Identité
Santé: Très bonne
Positionnement: Inexistant
Solitaire
S'il faut mourir ...Alors que Leçon de Ténèbres arpente les terres des Solitaires, il rencontre Sorren ; son futur repasLeçon de Ténèbres & Sorren
Leçon de Tenèbres s’arrêta subitement d’observer le loup gris et vint se replacer face à lui, très sûr de son état et de ce qu’il faisait. L’autre était vieux et même en le mettant en colère, il peinerait à avoir le dessus ; ce qui était un avantage considérable pour Leçon. Il sourit légèrement en songeant au repas de maître qu’il allait pouvoir se faire, et fixa avec intensité le loup gris qui semblait visiblement très énervé. « Ne t’avise plus jamais de t’approcher des membres de ma meute, ni même de penser à eux. Ja-mais. » Il rigola doucement. « Sinon quoi ? »

Pure provocation de sa part, il en avait parfaitement conscience, mais il ne pouvait s’empêcher de trouver cela plus que drôle. Il voulait lui faire peur, le pousser dans ses retranchement et il lui donner envie de vivre. La viande avait toujours meilleur goût lorsqu’elle avait envie de survivre à son bourreau. « Je ne te crains pas, vieux loup. Alors cesse de croire que tes crachotements m’impressionnent. » Il passa sa langue sur ses babines et son poils gonfla instantanément. Il commençait à avoir faim. Alors, sans vraiment réfléchir, il s’élança vers le loup gris, la gueule ouverte dans l’idée de le saisir. L’heure du dîner était arrivée !


©️ YOU_COMPLETE_MESS



Leçon de Ténèbres dévore des âmes en #990000
Merci Kaala   heart2 heart2
Re: S'il faut mourir, autant vivre à en crever. ft Leçon de Ténèbres
Jeu 17 Jan - 14:40
Sorren
122
102
21/10/2018

Identité
Santé: Très bonne
Positionnement: Inexistant
Beta Swallow
L’autre était sûr de lui, trop sûr de lui. La jeunesse avait le don de mettre la charrue avant les bœufs et de commettre des erreurs stupides. Des erreurs de jeunesses. Tant mieux pour Sorren. C’était tout à son avantage. Le jeune apprendrait de ses erreurs. Il apprendrait que montrer du respect à ses aînés était une chose normale. Lui aussi fixait son congénère avec intensité, il ne le lâchait pas du regard, grognant plus fort ; « Sinon quoi ? Sinon tu finiras comme un pauvre lapin sur la pile de gibier de ma meute. Mort. »

Il se redressa, se leva et gronda, il savait qu’il lui sauterait dessus d’un moment à l’autre. Il était prêt. Bien que maigrichon et pas à 100 % de sa forme, il savait qu’il avait toute ses chances. Puis finalement le loup s’élança vers lui. Il l’avait vu. Il n’avait pas réfléchi. La bête semblait dépourvue de toute intelligence. Juste bonne à tuer. Lui se contenta de foncer vers lui, à son tour, visant plutôt le ventre, et le dos, moins dangereux que la tête directement. Il ne cherchait pas à tuer. A blesser oui, gravement peut-être mais pas tuer.


Re: S'il faut mourir, autant vivre à en crever. ft Leçon de Ténèbres
Contenu sponsorisé

Sauter vers: