La douceur est invincible ft Archimède
Sam 5 Jan - 19:18
Sorren
122
102
21/10/2018

Identité
Santé: Très bonne
Positionnement: Inexistant
Beta Swallow
Sorren marchait en silence le long des frontières de sa meute. Il avait traversé en trottinant les marécages et il se tenait actuellement devant les territoires libres. Il soupira doucement. Il venait de prendre congé de la meute et avait envie d’un peu de calme loin de l’agitation des derniers jours. La faim lui tirait le ventre, mais était tout de même soutenable. Il pouvait encore bouger sans soucis et la faiblesse ne l’avait pas encore gagné. Il se trouvait chanceux, bon nombre de loup de son âge avait la santé qui déclinait bien plus vite que la sienne. Sûrement que l’exercice quasi quotidien l’entretenait. Parfois, quand il se regardait dans une flaque d’eau, il se trouvait beaucoup moins vieux que ce que son âge pouvait laisser paraitre.

Il soupira et franchit la frontière. Non pas que quitter son territoire lui fasse du bien, mais quelque part, il avait besoin de prendre l’air, de prendre du recul sur tout ce qui se passait autour de lui. Il ne fuyait pas ses responsabilités, mais aujourd’hui, il prendrait un peu de temps pour lui. Un peu de temps loin de tout cela lui permettrait d’avoir sûrement l’esprit plus clair pour réfléchir. Certes, le temps ne s’y prêtait pas, mais il en était sûr, les températures étaient remontées légèrement au-dessus de ce qu’elles étaient la veille. Même ici, où le vent faisait rage normalement, tout y était incroyablement calme.

Sorren agita les oreilles, à la recherche du moindre bruit perturbateurs, mais il n’y avait rien. Comme le calme avant la tempête, mais sans la tempête. Il trouvait ça étrange, mais ça avait quelque chose de réconfortant à la fois. Il se retourna pour regardait d’où il venait. Il avait laissé dans le sable noir, de belles traces de pattes. Il les contempla longuement, songeur, se souvenant la première fois qu’il s’était réveillé ici, sans aucune explication. Il s’était d’abord senti perdu, avait eu peur, il avait été désemparé. Il ne se souvenait même pas de son nom. Ni même d’où il venait -et il ne s’en souvient toujours pas d’ailleurs-. Pour finalement trouver les Swallow, faire ses preuves et devenir Beta. Il n’était pas peu fier de la vie qu’il menait, même si parfois il aspirait à se souvenir de qui il était vraiment, d’où il venait. S’il même il avait eu une famille un jour.



La douceur est invincible ft Archimède Soso_f10
Re: La douceur est invincible ft Archimède
Dim 6 Jan - 18:20
Archimède
43
131
10/11/2018

Identité
Santé: Très bonne
Positionnement: Inexistant
Solitaire
Le temps était à la réflexion. L’hiver avait déjà commencé à s’étendre sur les Terres de Raja’Ah et il était d’ores et déjà le monstre à l’origine de tant de crimes. Effrayant constat d’une triste réalité, la neige avait emporté avec elle tout espoir d’une vie plus douce et plus clémente. Elle avait instauré un climat de peur que nul ne semblait être à même de réduire au silence. L’hiver était devenue la compagne de la Mort et les deux amies, indissociables, se permettaient entre elles, de commettre les pires atrocités. Dans cette océan blanc, dans ce cercueil ambulant, une âme douce séparait l’air en deux, à la manière d’un prophète. Parfaitement camouflé dans cet incroyable univers, il tentait tant bien que mal de trouver de quoi rendre sa vie plus douce.

Archimède, car tel était son nom, était un loup jeune et pourtant très sage, qui se voulait toujours d’une grande bienveillance avec son entourage. Et par entourage, il voulait englober de façon très générale tous les êtres vivants qui lui était permit de rencontrer ou de côtoyer. Mais outre son comportement emplit de douceur, le mâle était également une créature magnifique, agrémentée d’un pelage blanc tout à fait parfait. Nullement impacté par l’hiver -tout du moins pour le moment- il jouissait d’une épaisse couche de graisse qu’il avait constitué bien avant le début de l’automne, en prévision pour des jours plus doux. Et s’il n’était pas grand, trapus, ou bien même d’une musculature à en faire pâlir certains de ses congénères, il n’en restait pas moins une créature tout à fait attirante.

Cependant, bien loin de jouer de ses atouts, le loup blanc aux yeux d’or jouissait d’une intelligence hors du commun et d’un sens de la déduction dépassant certaines contraintes physiques. Il aurait probablement été juste de dire qu’il était incroyablement intelligent en comparaison avec ses congénères, toutefois, cela aurait également pu paraitre arrogant et, s’il y avait bien un adjectif qui ne pouvait pas le moins du monde qualifier Archimède, c’était bien celui-ci.

Alors qu’il avançait d’un pas rapide mais serein dans un univers qu’il peinait désormais à reconnaitre, le loup blanc se demandait ce qui, aujourd’hui, parviendrait à agrémenter sa journée d’un grand savoir et de bon nombre de connaissances. Il était toujours dans cette quête de culture qui le poussait constamment à s’améliorer et donner le meilleur de ses capacités mentales. Et c’est durant cet instant de réflexion, mêlé à un moment d’inattention, qu’il manqua de percuter un congénère. Ne souhaitant aucunement engager un combat, il s’arrêta bien vite, avant que le drame ne se produise.

« Toutes mes excuses, je ne voulais pas interrompre votre méditation qui, j’en suis persuadé, était fort enrichissante ». De son pelage d’un blanc aussi pur que le reste du paysage, l’animal clair se pencha en avant afin d’exécuter une large révérence à l’encontre du loup gris qui lui faisait face. Munit d’une politesse extrême, il se voulait bienveillant à l’égard du mammifère qu’il ne connaissait pas encore. S’il ne craignait pas d’être attaqué rapidement, c’était très probablement parce qu’il ne se sentait coupable d’aucun crime. Il n’avait jamais fauté envers aucun de ses congénères et il n’était nullement dans ses intentions de tenter quoi que ce soit à leur encontre un jour. Il recula de quelques pas, en signe d’un respect qu’il espérait assez visible, et de nouveau il inclina la tête, muettement cette fois-ci. Devait-il rester, ou continuer sa route désormais ?


La douceur est invincible ft Archimède Archimede

Archimède enseigne en #663300
Re: La douceur est invincible ft Archimède
Lun 7 Jan - 22:12
Sorren
122
102
21/10/2018

Identité
Santé: Très bonne
Positionnement: Inexistant
Beta Swallow
L’attention du loup vaquait, ça et là, il regardait partout, contemplait le ciel, songeur, il laissait aller derrière lui ses problèmes, il soupira doucement il prit de temps de savourer ce rare silence. Lors de ces nombreuses pérégrinations, il s’était souvent demandé pourquoi il avait choisi la vie de meute et non pas celle d’un solitaire. De nombreuse fois il s’était dit que vivre parmi ses congénères étaient de plus en plus difficile, que la solitude le sied mieux, mais il avait monté en grade. Prouvé sa valeur et il était resté. Jamais il n’avait regretté d’être resté, il n’avait jamais eu ce sentiment. Pourtant, il se demandait toujours s’il était à sa place.

Mais aujourd’hui n’était pas à la lamentation, ou au désespoir. Aujourd’hui, il profiterait de sa journée tranquille. Loin de tout et de tout le monde. Il se ressourcerait, oublierait. Il ferma les yeux, respira profondément, la queue autour de ses pattes, autant pour les réchauffer que se mettre à l’aise, et face à la mer. Le roulis des vague étant apaisant. Il avait un je ne sais quoi de reposant. Tout était rythmé de la même façon. En se concentrant sur les vagues, il se reconcentrait sur lui, sa respiration. Il oubliait le froid, la neige, la difficulté de la saison.

Mais alors qu’il parvenait à atteindre la plus grande des sérénité, quelque chose de lourd vint à lui foncer dedans. Un léger couinement de surprise s’échappa de ses babines et il rouvrit les yeux, manifestement dérangé, il s’ébroua et regarda l’inconnu avec méfiance. Le loup en face de lui était aussi blanc que la neige qui pouvait tomber ici. Son regard brillait par une certaine sagacité, malgré qu’il semblât bien plus jeune que lui. Celui-ci s’excusa et exécuta une large et ridicule révérence devant Sorren, ce qui eu pour effet de le faire rire gentiment. De toute évidence, le Blanc ne dégageait aucune animosité. ; « Ce n’est rien, il n’y a pas mort d’homme, ne vous pliez pas ainsi, vous vous feriez un tour de reins. »
Il lui sourit poliment alors qu’il reculait de quelque pas, Sorren repris donc doucement, un peu de conversation ne lui ferait sans doute pas de mal : « Je suis Sorren et vous ? ».
Il avait senti que le loup n’appartenait à aucune meute, mais en ces terres ci, il ne pouvait pas se montrer agressif envers lui. De toute façon, tous les solitaires n’étaient pas mauvais. L’aurait-il été s’il avait été un solitaire ?


La douceur est invincible ft Archimède Soso_f10
Re: La douceur est invincible ft Archimède
Mer 9 Jan - 14:07
RAJA'AH
249
774
18/09/2018

Identité
Santé: Très bonne
Positionnement: Inexistant
Chef suprême
http://rajaah.forumactif.com
Tout commence par un flash, une lumière aveuglante qui vient perturber votre esprit. Et puis subitement, vous voyez cette grande louve blanche du nom de Raja'Ah. A cet instant, vous vous souvenez.


Archimède:
 

Sorren:
 


Tout redevient clair et précis. Vous avez vu quelque chose, un souvenir égaré qui est revenu subitement. Vous vous souvenez.


Mon nom est Raja'Ah. Je suis le compte fondateur et je m'occupe de gérer le forum. Cependant, je ne suis pas un joueur. Veillez à ne pas me MP, merci.
Re: La douceur est invincible ft Archimède
Ven 11 Jan - 10:40
Archimède
43
131
10/11/2018

Identité
Santé: Très bonne
Positionnement: Inexistant
Solitaire
De l’autre loup émanait une odeur assez forte et qu’il aurait pu reconnaitre entre mile. Alors certes, le loup gris qui lui faisait face était un Swallow en grande forme, mais, il lui semblait également évident qu’il s’agissait d’un loup au rang très intéressant. Par intéressant, il était bien évidemment sous-entendu qu’il devait faire là à un général au moins. Archimède était assez vif d’esprit pour déduire que ce n’était pas l’alpha en face de lui. Tout d’abord parce que l’alpha avait probablement mieux à faire mais aussi parce qu’il avait fait quelques recherches et qu’il savait de source sûre que c’était Horus qui dirigeait la meute et qu’Horus était un loup facilement reconnaissable de par son pelage de feux. « Ce n’est rien, il n’y a pas mort d’homme, ne vous pliez pas ainsi, vous vous feriez un tour de reins. » En guise d’appréciation, Archimède inclina la tête avec douceur et respect. Il savait les relations entre les solitaires et les meutes particulièrement tendues depuis que les loups n’avaient plus suffisamment à manger sur leurs terres respectives et il ne voulait pas prendre le risque de faire grossir cette rancœur collective. « Je suis Sorren et vous ? ».

Cette présentation eut pour ambition de faire sourire légèrement le loup blanc. Sorren était un nom qu’il ne connaissait que trop bien et pour cause, il s’agissait là du beta de la meute. Archimède avait donc eu raison dans sa déduction et s’en félicita quelque peu. Il allait lui répondre lorsque, devant ses yeux ocres, une grande louve blanche se présenta pour l’emmener ailleurs. Il se revit plus jeune, très jeune, explorant des lieux qu’il ne connaissait pas alors et qu’il convoitait intellectuellement. Il se sentait intelligent et investi d’un très bon sens de la déduction et c’était tout ce qui comptait. Alors, lorsqu’il revint à la réalité il ne put s’empêcher de sourire doucement. Il semblait donc qu’il ait toujours été suffisamment curieux pour devenir érudit.

Ses yeux se posèrent sur le Beta gris en face de lui. Qu’avait-il vu ? Si toutefois lui aussi avait réussi à voir quelque chose. Archimède était curieux mais pas intrusif alors il s’évita tout moment de gêne en évitant de poser la moindre question. Au lieu de cela, il s’assit à son tour, face au loup Swallow et s’excusa pour son temps de réponse ; « Toutes mes excuses, j’étais quelque peu égaré dans une réflexion secondaire. » A nouveau il inclina la tête avec respect, puis, il reprit, d’un ton tout aussi emprunt à la bienveillance ; « Je me prénomme Archimède. »


La douceur est invincible ft Archimède Archimede

Archimède enseigne en #663300
Re: La douceur est invincible ft Archimède
Lun 14 Jan - 12:00
Sorren
122
102
21/10/2018

Identité
Santé: Très bonne
Positionnement: Inexistant
Beta Swallow
Sorren observait le loup en face de lui. Il aurait probablement pu être son père. Mais d’un coup de tête, il balaya toute idée de famille. Il en avait eu assez pour le moment. Il soupira doucement, non pas au lit devant lui, mais pour lui. Il se redressa, il ne voulait pas que le mâle le prenne mal. En aucun cas Sorren ne voulait le vexer. Si les relations avec les solitaires étaient tendues, il ne voulait se faire des ennemis. De toute évidence, ni lui, ni la meute avaient besoin de cela pour le moment.
Après ses révérences qui avaient au moins eu l’effet positif de faire rire gentiment le gris, le loup hocha la tête avec douceur et il faisait preuve d’un respect que le loup appréciait beaucoup et lui retourna sans réfléchir. S’il n’était que solitaire, il n’était pas moins respectable que s’il avait était dans une meute. Doucement, il posa son regard sur le loup qui lui aussi semblait l’observer. Le connaissait-il aussi ? Ou simplement il était curieux ? Pourtant, après qu’il eut fini sa présentation, il avait l’impression que le Blanc le connaissait. Comment ? Ou alors son rang faisait que sa réputation le précédât ? Incapable de répondre il sourit simplement au blanc.

Puis il y eu un flash, du blanc partout et une louve. Il savait ce qu’il se passait, et il savait que ça n’augurait rien de bon pour lui. Il n’aimait pas ce qu’il voyait. Il avait été, en plus d’un tyran, un fils exécrable. Un petit prétentieux. Tout ce qu’il ne pouvait supporter désormais. Son père s’en rendait compte, il le savait, il l’avait vu dans son regard. Un fois que le flash fut passé, il restait sans bouger, le regard vide, essayant de digérer ce qu’il venait de voir. Il aurait voulu faire comme si de rien n’était, en vain. Il secoua doucement la tête pour revenir sur terre. Il était un loup horrible, ça coulait dans ses veine. Cette nature allait-elle refaire surface ? Il ferait tout pour que ça n’arrive pas.

Confus, il reporta son attention sur le loup, qui s’appelait donc Archimède. Il sourit doucement quand le loup se présenta. Il cligna des yeux, se demandant si sa réflexion secondaire était une réminiscence du passé. Il pinça les lèvres, curieux ; « Enchanté alors ! ». Il marqua un pause, peu sûr de lui, pour finalement reprendre la parole. « Je suis désolé si je parais indiscret… L’avez-vous vu ? Celle qui montre les souvenirs ? »
Rarement il ne se comportait comme ça. Mais la curiosité avait pris le dessus. De toute façon, il était libre de lui répondre ou non.



La douceur est invincible ft Archimède Soso_f10
Re: La douceur est invincible ft Archimède
Mar 15 Jan - 13:56
Archimède
43
131
10/11/2018

Identité
Santé: Très bonne
Positionnement: Inexistant
Solitaire
Le vent souffla doucement pendant un instant et Archimède ferma les yeux pour en savourer la fugace sensation de quiétude. Il ignora la froideur de son souffle pour se concentrer uniquement sur l’essentiel ; cette sensation rapide et pourtant existante d’une liberté offerte par Mère Nature en personne. Puis, son attention se reporta de nouveau au beta de la meute des Swallow. Il lui sourit, doucement, pour lui montrer qu’il comptait toujours agir avec neutralité. « Enchanté alors ! » A nouveau et pour une énième fois, Archimède pencha lentement la tête en avant en guise de respect. Sereinement, il observa le loup gris. « Le plaisir est tout à fait partagé ».

C’était somme toute réellement sincère de sa part ; il prenait toujours plaisir à échanger avec des congénères et à en rencontrer d’autre. Aujourd’hui encore, c’était le cas. « Je suis désolé si je parais indiscret… L’avez-vous vu ? Celle qui montre les souvenirs ? » Archimède sourit. Exploiter ses connaissances pour les enseigner aux autres était quelque chose de vraiment plaisant à ses yeux et il adorait raconter des histoires. Il hocha la tête à plusieurs reprises. « Raja’Ah ». Cette grande louve blanche c’était elle, il en était certain. Tout du moins depuis que d’autres loups lui avait confié cette hypothèse. « Il parait que c’est Raja’Ah elle-même qui nous permet de nous souvenir de notre passé. Mais libre a chacun d’interpréter les visions comme il l’entends… »


La douceur est invincible ft Archimède Archimede

Archimède enseigne en #663300
Re: La douceur est invincible ft Archimède
Mar 15 Jan - 16:19
Sorren
122
102
21/10/2018

Identité
Santé: Très bonne
Positionnement: Inexistant
Beta Swallow
Au fur et à mesure que le loup prenait le temps de regarder Archimède devant lui, il pouvait déceler un il ne savait trop quoi, une étincelle, un quelque chose qu’il n’avait que trop rarement croisé sur les terres de Raja’ah. Un étincelle de sagesse. C’était ça. La sagesse. Le loup qu’il avait en face de loup était jeune mais portait pourtant ce regard sage qu’avait les anciens de sa meute (Ce n’est pas un ancien lui D8). Et pour cette raison-là, sans alors même le connaitre, il le respectait déjà. Il lui souriait sincèrement, s’asseyant alors pour pouvoir écouter le plus jeune.

Les oreilles bien droites, toujours heureux qu’on apporte des réponse à ses questions, parce que oui, même quand on a huit ans, de nombreuses questions lui brûlaient les lèvres. Les yeux rivés sur le loup, attentif comme lors de sa première chasse -tout du moins, il ne pouvait que l’imaginer – il buvait les paroles du loup. Nombre de fois il avait entendu parler de Raja’ah. Cette grande louve blanche, qui avait été la première à peupler ces terres. Il avait entendu ça et là, lorsque les plus vieux racontaient des histoires aux plus jeunes. Jamais il n’avait pris le temps de réfléchir s’il y croyait ou non. Mais l’évidence était là. Cette louve blanche, c’était elle ; « J’aimerais savoir pourquoi elle fait ça. Je ne crois pas vouloir me souvenir. »
Il avait pensé à voix haute, pinça les lèvres en s’en rendant compte, offrit un sourire gêné à Archimède et gratta le sol de la patte ; « Mais qui sommes-nous sans nôtre passé ? » Il soupira alors lourdement, se souvenant du premier souvenir. Puis de la rencontre avec Kainan. « Croyez-vous que nous sommes mort ? Que c’est une sorte de purgatoire ? » La question était réelle. La première année suivant son arrivé, il avait retourné le problème dans tous les sens. Personne n’avait su lui répondre. Il en était venu à la conclusion qu’il était soit mort, soit fou. Les deux réponses lui convenaient, pour le moment.


La douceur est invincible ft Archimède Soso_f10
Re: La douceur est invincible ft Archimède
Mer 16 Jan - 11:43
Archimède
43
131
10/11/2018

Identité
Santé: Très bonne
Positionnement: Inexistant
Solitaire
Archimède se sentait bien satisfait de pouvoir avoir un échange culturel avec un loup qu’il ne connaissait pas. Il aimait pouvoir solliciter son esprit de déduction et de réflexion et c’était tout à fait ce qu’il était en train de faire avec le Beta de la meute des Swallow. « J’aimerais savoir pourquoi elle fait ça. Je ne crois pas vouloir me souvenir. » Il hocha doucement la tête. Il pouvait parvenir à comprendre cette peine qui avait envahi le cœur de certains loups lorsqu’après tant de temps, ils parvenaient à se souvenir de certains éléments de leur passé. « Certains ne veulent pas se souvenir. Peut-être qu’elle nous rappelle qui nous étions pour que nous puissions prendre du recul sur ce que nous sommes devenus ? » Des hypothèses sur le sujet, Archimède en avait à profusion, de la plus simple à la plus loufoque, ils les avaient toutes explorées méticuleusement, comme un grand chercheur de son temps. « Mais qui sommes-nous sans nôtre passé ? » C’était une phrase à laquelle Archimède ne pouvait pas réellement répondre en fin de compte. Il ne savait pas qui il était car il n’avait pas encore connaissance de toutes les éléments de son passé. Il espérait toutefois pouvoir se vanter, plus tard, d’être quelqu’un de bien.

« Croyez-vous que nous sommes mort ? Que c’est une sorte de purgatoire ? » Archimède plissa doucement les yeux. Cette réflexion il l’avait déjà entendu dans la gueule de plusieurs loups. Elle n’était pas réellement négligeable à ses yeux. « Beaucoup pensent que nous sommes au paradis, ou en enfers, et que nous sommes mis à l’épreuve une dernière fois par les dieux. » Il marqua un temps d’arrêt. Cette idée, il ne l’a partageait absolument pas. « A mon sens, il n’y a pas de vie après la mort. Nous vivons, aimons, détestons, saignons, puis nous mourrons. Ici, nous sommes envie, et si nous sommes là, c’est probablement dans un but précis. » Il hocha de nouveau la tête, avec satisfaction.


La douceur est invincible ft Archimède Archimede

Archimède enseigne en #663300
Re: La douceur est invincible ft Archimède
Contenu sponsorisé

Sauter vers: