MEUTE EAGLE

Effectifs de la meute
Missions de la meute
recherche membres



 

 :: Terres de Raja'ah :: Territoire Libre :: Pampa ocre Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Let me fly with you, or die alone || Kainan
avatar
Sorren
Beta Swallow
Age : 19
Date d'arrivée : 21/10/2018
Messages : 34
Expérience : 181

Identité
SOUVENIRS:
0/0  (0/0)
Beta Swallow
Mar 23 Oct - 11:10
Voir le profil de l'utilisateur

ft. Kainan

Let me fly with you, or die alone
 La journée dans les terres libres n’était pas finie pour lui. Il marchait depuis la veille, arpentant les territoires sans but. Il soupira, le ciel commençait à se couvrir dangereusement. Le ciel menaçait, grondait, et commençait à se déchirer. Et le voilà trempé. Il foulait la terre libre depuis un moment, s’il avait fait beau pendant plus de douze heures, voilà qu’il se mettait à faire un temps qui pouvait se révéler dangereux.

La Pampa Ocre pouvait se montrer traître. Il le savait. Il avait vu nombre d’animaux tomber dans les crevasses, combien de fois il était aller chercher de jeunes loups coincés entre deux pans de murs, priant pour qu’ils ne meurent pas. Le vent fouettait son visage, la pluie aussi. Il grogna, s’apprêtant à faire demi-tour. Il n’y voyait pas bien loin. Et ça a suffi. Lui qui faisait attention, lui qui voulait faire toujours attention, là, il n’avait plus de prise. Il se senti tomber. Sa patte avait dérapé. Il ne l’avait pas vu avec la pluie battante. Un trou béant qui séparé la terre en deux. Une crevasse. Il sentait tomber. Quel drôle d’endroit pour finir sa vie. Lui avait tant aider de loups ici.

Dans un acte désespéré, il essaya de planter ses griffes dans la pierre. Le voilà accroché à la pierre, moins d’un mètre au-dessus de la surface, entre le vide et la mort. Il hurla, dans l’espoir qu’une bonne âme vienne le repêcher. Avec la pluie, il glisserait doucement, avant de lâcher prise et de se fracasser en bas. Il espérait que quelqu’un arrive. Vite.




Sorren, le soir lors de ces sorties nocturnes:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kainan
Solitaire
Date d'arrivée : 07/10/2018
Messages : 38
Expérience : 83

Identité
SOUVENIRS:
1/10  (1/10)
Solitaire
Mar 23 Oct - 11:35
Voir le profil de l'utilisateur

   
ft. Kainan & Sorren

   
Let me fly with you or die alone

   
   

   

   Kainan n'aime vraiment pas cet endroit, il ne pouvait s'empêcher d'imaginer Chimère sur les terres dangereuses et faire une chute mortelle. Il avance doucement ses pensées diriger vers elle mais, un grondement l'arrache de ses rêveries et le ramène rapidement à la réalitée. Ses oreilles se couche en sachant qu'une tempête se prépare, une pluie glaciale s'abat sur les terres et son pelage gris devient humide et plus foncer. Il se mit a courir avec agilité et un hurlement l'arrête net, quelqu'un était tombé et ses oreilles se pointe en avant.

Le hurlement venait d'un peu plus loin et le mâle se mit à sprinter évitant les endroits boueux et avec un peu de chance il arrive près d'une crevasse sans glisser. Il se pencha et ses yeux se pose sur un loup, un loup plus vieux que lui d'ailleurs. Il fronça les sourcils et réfléchis à une solution, il finit par attraper une branche d'un arbre mort à côté de lui et le tend vers le loup gris tout en se cramponnant à ce bois sans vie.

- Dépêche toi ! L'arbre risque de tomber a tout moment emporter par la boue ! Dit-il en serrant du mieux qu'il peut le morceau de bois noir entre ses longs croc blanc.
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sorren
Beta Swallow
Age : 19
Date d'arrivée : 21/10/2018
Messages : 34
Expérience : 181

Identité
SOUVENIRS:
0/0  (0/0)
Beta Swallow
Mar 23 Oct - 17:54
Voir le profil de l'utilisateur

ft. Kainan

Let me fly with you, or die alone
Il se sentait glisser et perdre pied petit à petit. La fin était proche. Il hurlait à s’en écorcher les poumons, mais il doutait que quelqu’un l’entende. Le raffut du vent rendait son maigre écho encore plus inexistant. Il maudissait le ciel de s’être couvert comme ça. Il maudissait son instinct de l’avoir conduit ici. Il ne souhaitait plus qu’une chose, rentrer chez lui. Ne pas se fracasser au sol comme un simple oisillon tombé du nid. Mais il glissait, l’eau s’infiltrait de plus en plus dans son épaisse fourrure, le rendant plus lourd. Elle glissait le long de ses fines griffes, rendant la prise de plus en plus inexistante. Sorren allait battre en retraite. Tout lâcher.

Mais, comme un signe que quelqu’un là-haut a eu pitié de lui. Il pouvait entendre quelqu’un courir, au loin, il entendait les griffes s’enfoncer dans la terre meuble. Quelqu’un pour le sauver ? Il l’espérait. Il grogna plus fort, dans l’espoir que celui-ci arrive plus vite. Aucune odeur ne lui parvenait, seulement celle âcre de la terre humide sur laquelle bat la pluie. Puis soudain, il vit une tête apparaitre au-dessus de lui. Il ne prit pas le temps de parler, la situation se décrivait d’elle-même.

Il vit le loup réfléchir, faire demi-tour. Sorren eu peur, peur qu’il reparte en le laissant dans son trou. N’ayant que faire de lui. Si c’était un solitaire, il ne lui en voudrait pas, de toute façon. Chacun sa merde non ? Il soupira, résigné. Mais le loup n’était pas parti bien loin. Il était revenu avec une branche, morte et qui ne lui aspirait pas confiance, mais c’était la seule chose qui pourrait le sauver cette fois ci, écoutant le mâle, il se hissa dans un dernier espoir et attrapa la branche entre ses crocs, il n’était pas sûr qu’elle supporte son poids, mais au moins, quelqu’un aurait essayé de le sauver.


Sorren, le soir lors de ces sorties nocturnes:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kainan
Solitaire
Date d'arrivée : 07/10/2018
Messages : 38
Expérience : 83

Identité
SOUVENIRS:
1/10  (1/10)
Solitaire
Mar 23 Oct - 23:03
Voir le profil de l'utilisateur

   
ft. Kainan & Sorren

   
Let me fly with you or die alone

   
   

   

Le mâle observa le gris avant de prendre appuie sur ses pattes arrières et de tirer de toutes ses forces, une grimace déforme son visage. L'arbre se met à glissé lentement alors qu'il prend appuie déçus. Il s'arrêta de tirer réfléchis quelque instant, son regarde se plonge dans celui de l'autre mâle, d'un coup sec il tira et le loup peut enfin s'accrocher au bord. Kainan fini par tendre sa patte afin qu'il la saisisse.

- Prend ma patte, je vais te sortir de là! Hurle-t-il afin de se faire comprendre à travers la pluie battante.

Le ciel était d'un noir à en faire frissonner plus d'un, beaucoup aurait fui et n'aurait pas aidé ce loup en état d'infériorité mais, pas Kainan, pour lui, toute vie est précieuse et il se refuse de laisser mourir un loup de son espèce si injustement.
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sorren
Beta Swallow
Age : 19
Date d'arrivée : 21/10/2018
Messages : 34
Expérience : 181

Identité
SOUVENIRS:
0/0  (0/0)
Beta Swallow
Mar 30 Oct - 13:47
Voir le profil de l'utilisateur

ft. Kainan

Let me fly with you, or die alone
Le vent claque fouette, siffle, frappe et hurle dans les oreilles du loup. Tandis que l’inconnu le tire hors du trou, Sorren essaie de l’aider du mieux qu’il peut, mais ses griffes sur les parois boueuses. Il ne peut compter que sur la force du loup au-dessus de lui. Il saisit la pattes de son sauveur et essaie de se hisser grâce à elle. Il ressert la prise avec sa mâchoire, s’excuse déjà d’enfoncer ses crocs dans sa patte, mais il n’a pas le choix. Et peut-être que ça fera une histoire à raconter.

Cette idée le fit presque sourire, vu le temps et la situation dans laquelle il était, il valait mieux rire que pleurer. De toute façon, vu le temps, personne ne ferait la différence.

Finalement, après de longue minutes pour lui et pour le loup, il parvint à sortir su trou, la moitié du corps allongé dans la boue, il devait avoir l’air pathétique comme ça. Il se hissa plus loin jusqu’à être totalement sorti de là. Il resta muet un moment, le temps de reprendre ses esprits, d’analyser ce qu’il venait de se passer. S’il avait failli y passer, aujourd’hui il étain sain et sauf.

Doucement et avec prudence il se redressa et s’ébroua. La boue collait à son poil et la pluie n’aidait en rien. Il était lourd et sale. Il soupira et fit face à l’inconnu.

« - Bonjour, et merci de m’avoir sorti de là. Vous m’avez sans doute sauvé la vie. »

Il sourit doucement et inclina la tête en guise de salut. Il savait qu’il avait piètre mine.



Sorren, le soir lors de ces sorties nocturnes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: